Le général de Gaulle    

S'identifier      S'inscrire    visiteurs jour : 28     Total clics   :   162540


Cette page vous plait ?
Cliquez ici : Merci.

Informations et loisirs

 

 
 
Clics 133

Jeudi 2 avril 2020

Pénurie de masques, la solution est simple

En cas d'urgence il suffit de faire des masques réutilisables, lavables à 60°. Le gouvernement devrait commander 2 millions de ces masques à des couturières en France. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Dans une ambiance où parait-il les américains volent nos commandes, on risque d'attendre encore longtemps et de toute façon ces masques ne seront pas perdus (Patron fourni par le CHU de Grenoble et masque amélioré présenté ci-dessous, notre article du samedi 28 mars.

Il y a plein d'autres réalisations sur you tube y compris des visières transparentes, les français sont formidables; mais qu'attend le gouvernement pour les encourager et les aider?
J'ai constaté une difficulté a respirer avec ces masques, je recommande un tissus fin et surtout d'élargir l'avant du masque de façon qu'il soit éloigné de la bouche un peu dans le genre des FFP2 Bec de canard (élargir un peu en largeur et en hauteur, il y aura une plus grande surface de passage de l'air et donc moins d'effort pour aspirer l'air; évidement la limite c'est de ne pas permettre aux virus de passer et pour cela les lingettes électrostatiques sont de bonnes solutions .
Le jetable est pratique mais dans l'urgence le réutilisable dépanne. Evidemment le réutilisable est nocif pour les milliardaires mais sympa pour la planète quand on peu le laver à 60% avec du simple savon de Marseille. Marseille... j'ai dis Marseille ? comme c'est bizarre !


Samedi 28 mars 2020

Masques anti-projections appelés masques chirurgicaux

En période de pénurie on peut en fabriquer facilement sois-même. Ils n'auront pas l'efficacité des masques certifiés du commerce mais ce sera mieux que rien contrairement à ce qu'affirment les experts du gouvernement qui disent que les masques même chirurgicaux ne servent à rien; ce qui est honteux. La vérité est que la France a été incapable d'assurer un stock minimum de masques et qu'en plus certains en on volé beaucoup, que la police retrouve occasionnellement.
Ces masques protègent les autres si vous êtes un porteur sain sans symptômes particulier et que vous êtes contaminé sans le savoir ou que vous le savez. Le gouvernement joue sur l'égoïsme des gens. Si tout le monde portait un masque de type chirurgical et respectait les gestes barrière, il n'y aurait pas besoin de confinement.

Quelques conseils pour fabriquer un masque sois même.

Le plus simple est avec une serviette en papier ou un "Sopalin" plié en accordéon avec deux élastiques agrafés de chaque côté à passer autour des oreilles.
Les masques réutilisable sont en tissus. Le gouvernement serait bien inspiré d'en faire fabriquer des stocks d'urgence, lavables et ou stérilisés après chaque utilisation et permettant de palier aux pénuries occasionnelles. Le jetable est pratique mais il a des limites.

Choix du tissus : Le coton a les qualités des fibres naturelles et est plus agréable à porter. Il peut se laver à 90°. Le polyester s'électrise facilement et attire les particules ce qui améliore la protection, mais il ne supporte pas de lavage au dessus de 30°.

Les conseils de "coutureetpaillettes.com" Cliquez ici pour en savoir plus

Je vous conseille d’utiliser du coton qui sera plus agréable au porté. Prenez un tissu au tissage serré (une popeline fera très bien l’affaire) et fuyez les tissus trop aérés. L’objectif est de couvrir de la bosse du nez jusque dessous le menton.
20200320_111310-scaled-e1584699309421-1170x730 Concevez-le doublé et de manière à pouvoir insérer une troisième épaisseur au milieu. Comme troisième épaisseur mettez un mouchoir en papier, du papier-toilettes, un filtre à café peut faire l’affaire. Ce qui se rapproche le plus des masques chirurgicaux, ce sont les lingettes dépoussiérantes antistatiques 100% polyester (pas les O’cédar!).Le polyester « s’électrise » rapidement, et attire tout ce qui passe près de lui. C’est pour ça que les lingettes dépoussiérantes électrostatiques attrapent si bien la poussière !


Avant de mettre votre masque, lavez-vous les mains, mettez le masque et ne le touchez plus. Une fois retiré mettez le dans un sac plastique et lavez-vous de nouveau les mains. Le jeter sur la voie public est une incivilité qui devrait justifier une amende de 136 euros.







      Suite...



 

Total des visiteurs  :    342359   dont aujourd'hui :   28    En ligne actuellement :  3      Total des clics   162540