visiteurs jour : 87   Total clics   :   133245       Au président     Beauté santé     Infos loisirs     Ensemble      Jean      Informatique     Robert-Arlette     Santé corona


Cette page vous plait ?
Cliquez ici : Merci.

Informations et loisirs

 

 

Jeudi 16 Juillet 2020


La façon de combattre le corona virus à SPARTE !

Loin de la controverse qui agite la communauté scientifique dans le monde, la Grèce a repris la production de chloroquine en pleine pandémie de Covid-19 et poursuit ses essais cliniques selon une approche calme et distante.

La société Uni-Pharma, dans la banlieue nord d’Athènes, a  réactivé à temps une vieille licence de fabrication de ce médicament controversé, qui dans les années 90 était exporté en Afrique pour le traitement du paludisme. La situation était urgente en mars et la société a  demandé à l’Organisme national des médicaments (EOF) de réactiver cette vieille licence quelques jours avant le confinement et la fermeture des frontières grecques, a indiqué Spyros Kintzios, directeur de développement d’Uni-Pharma.

La Grèce est l’un des pays les plus épargnés par le Covid-19  avec 182 morts et près de 3 000 cas jusqu’ici.

La médiatisation du débat sur la chloroquine et son INTERDICTION en France  ainsi que la polémique mondiale née de la publication d’une étude de la revue The Lancet , ont peu touché la communauté scientifique grecque. Selon des épidémiologistes du pays, la chloroquine est considérée efficace surtout aux premiers stades de la maladie et a été administrée en combinaison avec l’azithromycine aux patients hospitalisés.



LE LAC

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages

Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges

Jeter l'ancre un seul jour ?

...

Un soir, t’en souvient-il ? Nous voguions en silence;

On n'entendait au loin, sur l'onde et sous les cieux,

Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence

Tes flots harmonieux

 

Tout à coup des accents inconnus à la terre

Du rivage charmé frappèrent les échos;

Le flot fut attentif et la voix qui m'est chère

Laissa tomber ces mots :

"Ô temps, suspends ton vol ! et vous heures propices

Suspendez votre cours !

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours."

Alphonse de Lamartine



Einstein, revu et corrigé !




Jeudi 2 avril 2020

Pénurie de masques, la solution est simple

En cas d'urgence il suffit de faire des masques réutilisables, lavables à 60°. Le gouvernement devrait commander 2 millions de ces masques à des couturières en France. Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Dans une ambiance où parait-il les américains volent nos commandes, on risque d'attendre encore longtemps et de toute façon ces masques ne seront pas perdus (Patron fourni par le CHU de Grenoble et masque amélioré présenté ci-dessous, notre article du samedi 28 mars.

Il y a plein d'autres réalisations sur you tube y compris des visières transparentes, les français sont formidables; mais qu'attend le gouvernement pour les encourager et les aider?
J'ai constaté une difficulté a respirer avec ces masques, je recommande un tissus fin et surtout d'élargir l'avant du masque de façon qu'il soit éloigné de la bouche un peu dans le genre des FFP2 Bec de canard (élargir un peu en largeur et en hauteur, il y aura une plus grande surface de passage de l'air et donc moins d'effort pour aspirer l'air; évidement la limite c'est de ne pas permettre aux virus de passer et pour cela les lingettes électrostatiques sont de bonnes solutions .
Le jetable est pratique mais dans l'urgence le réutilisable dépanne. Evidemment le réutilisable est nocif pour les milliardaires mais sympa pour la planète quand on peu le laver à 60% avec du simple savon de Marseille. Marseille... j'ai dis Marseille ? comme c'est bizarre !


Samedi 28 mars 2020

Masques anti-projections appelés masques chirurgicaux

En période de pénurie on peut en fabriquer facilement sois-même. Ils n'auront pas l'efficacité des masques certifiés du commerce mais ce sera mieux que rien contrairement à ce qu'affirment les experts du gouvernement qui disent que les masques même chirurgicaux ne servent à rien; ce qui est honteux. La vérité est que la France a été incapable d'assurer un stock minimum de masques et qu'en plus certains en on volé beaucoup, que la police retrouve occasionnellement.
Ces masques protègent les autres si vous êtes un porteur sain sans symptômes particulier et que vous êtes contaminé sans le savoir ou que vous le savez. Le gouvernement joue sur l'égoïsme des gens. Si tout le monde portait un masque de type chirurgical et respectait les gestes barrière, il n'y aurait pas besoin de confinement.

Quelques conseils pour fabriquer un masque sois même.

Le plus simple est avec une serviette en papier ou un "Sopalin" plié en accordéon avec deux élastiques agrafés de chaque côté à passer autour des oreilles.
Les masques réutilisable sont en tissus. Le gouvernement serait bien inspiré d'en faire fabriquer des stocks d'urgence, lavables et ou stérilisés après chaque utilisation et permettant de palier aux pénuries occasionnelles. Le jetable est pratique mais il a des limites.

Choix du tissus : Le coton a les qualités des fibres naturelles et est plus agréable à porter. Il peut se laver à 90°. Le polyester s'électrise facilement et attire les particules ce qui améliore la protection, mais il ne supporte pas de lavage au dessus de 30°.

Les conseils de "coutureetpaillettes.com" Cliquez ici pour en savoir plus

Je vous conseille d’utiliser du coton qui sera plus agréable au porté. Prenez un tissu au tissage serré (une popeline fera très bien l’affaire) et fuyez les tissus trop aérés. L’objectif est de couvrir de la bosse du nez jusque dessous le menton.
20200320_111310-scaled-e1584699309421-1170x730 Concevez-le doublé et de manière à pouvoir insérer une troisième épaisseur au milieu. Comme troisième épaisseur mettez un mouchoir en papier, du papier-toilettes, un filtre à café peut faire l’affaire. Ce qui se rapproche le plus des masques chirurgicaux, ce sont les lingettes dépoussiérantes antistatiques 100% polyester (pas les O’cédar!).Le polyester « s’électrise » rapidement, et attire tout ce qui passe près de lui. C’est pour ça que les lingettes dépoussiérantes électrostatiques attrapent si bien la poussière !


Avant de mettre votre masque, lavez-vous les mains, mettez le masque et ne le touchez plus. Une fois retiré mettez le dans un sac plastique et lavez-vous de nouveau les mains. Le jeter sur la voie public est une incivilité qui devrait justifier une amende de 136 euros.




      Suite...



Clics 46335
 

Total des visiteurs  :    326677   dont aujourd'hui :   87    En ligne actuellement :  4      Total des clics   133245