"; Loisirs, divertissement, travail, santé, alimentation sport

Bonjour     visiteurs jour : 67     Total clics   :   408387       Sites associés 

Chercher 

Coucou et merci Merci            

Informations et loisirs

       
 
Clics 677

  

Préparer son entretien d'embauche et ses questions piège

La question piège de l'entretien d'embauche en vidéo


La qualité qui vous manque par Cadremploi

 

David Abiker parle entretien d'embauche. Tout au long de l'année, il a rassemblé les réponses des invités à l'une des questions pièges qu'affectionnent les recruteurs : «Quelle est la qualité qui vous manque?».

Les réactions des interviewés sont parlantes autant que les réponses. On appelle cela le langage corporel et l'on conseille aux candidats de s'en méfier. (Voir la programmation neurolinguistique : ces gestes qui nous trahissent, cliquez ici)

 

Retenez la réponse parfaite (donc bien préparée) de Thierry Ardisson :  Il identifie un point faible : "le manque de courage" puis précise qu'il n'en manque pas totalement et même pas beaucoup, ça se limite à la volonté de faire du jogging et d'arrêter de fumer ! Coup de pot il vient juste de commencer à faire du jogging donc il a surmonté ce point faible et il développe sa stratégie pour luter contre ce défaut.

 

Lors de l'entretien d'embauche vous devez montrer au recruteur que vous savez réponses à toutes les questions.

 

Voici  des questions qui peuvent vous être posées et qu'il est bon d'avoir préparé. Se préparer à un entretien d'embauche est un signe de professionnalisme. Il est bon néanmoins de ne pas trop le montrer et de garder un peu de spontanéité.

 

1) Parlez-moi de vous...

Cette question arrive souvent, le recruteur cherche à vous connaître, à analyser la façon dont vous allez vous exprimer (clarté, concision, qualité de l'information), mais aussi à vous mettre à l'aise en vous laissant la parole de façon à vous mettre en valeur.

Variante : Comment vos amis ou collègues vous décriraient ?

 Le recruteur cherche ici en plus à juger quel recul vous avez sur vous-même.

 

2) Pouvez-vous me parler d'une expérience professionnelle dont vous soyez particulièrement fière ?

(Ou qui vous a particulièrement motivé ?)
Choisissez une expérience qui a de préférence un lien avec le poste visé et où vous ayez eu un rôle important. Bien expliquer le contexte, votre rôle dans une éventuelle équipe et les résultats obtenus.

Variante : Pouvez-vous me parler d'une expérience professionnelle particulièrement décevante ?

Méfiance, cette question est rare mais il vaut mieux s'y préparer

 

3) Décrivez moi une expérience professionnelle pendant laquelle vous avez du surpasser des problèmes ou des obstacles ?

Les problèmes en entreprises sont courants (manque de compétences, processus inefficaces, fortes personnalités, manque de budgets) : le recruteur cherche à savoir si ces obstacles vous font peur et si vous êtes assez débrouillard et indépendant.

Variante : Aimez-vous les difficultés ?

 

4) Pourquoi avez-vous choisi cette formation ? Regrettez-vous ce choix ?

Le recruteur souhaite vérifier que vous avez assumé votre choix et que vous avez su tirer parti de votre formation : montrez-vous sûr de vous !

 

5) Aimez-vous le travail en équipe ?

En entreprise le travail en équipe est quasi obligatoire : le recruteur veut savoir si vous allez bien vous intégrer dans l'équipe. Montrez que vous aimez le travail en équipe et que vous appréciez de travailler avec différentes personnalités. Si vous êtes réfractaire au travail d'équipe recherchez un poste en conséquence, sans insister inutilement n'esquivez pas le problème et présentez une façon positive d'y faire face

Variante : Préférez-vous travailler seul ou en équipe ?

 

6) Savez-vous dire « non » ?

Le recruteur veut connaître votre pouvoir de prise de décision, savez-vous exprimer votre décision même si la personne en face de vous ne va pas l'apprécier. Il faut évidement savoir dire non mais à bon escient évidement. Si vous avez des exemples professionnels indiquez les.

 

7) Que faites-vous pendant vos loisirs ? Quelles sont vos passions ?

Le recruteur peut avoir l'air de détendre l'atmosphère, mais il continue à vous analyser et à essayer de mieux comprendre l'intégralité de votre personnalité? Restez professionnel ! Ne pas trop détailler des passions trop intimes ou pas facile à expliquer.

 

8) Quels sont vos points faibles ?

Attention ! Question piège la plus posée ! Montrez que vous avez suffisamment de recul sur vous-même pour discerner vos défauts et vos axes d'améliorations. Décrivez votre (ou vos)s défauts sans trop les amplifier évidement mais sans les nier et les mesures que vous avez prises pour corriger ces défauts ; ainsi votre point faible sera estompé par votre plan d'action pour le faire disparaître, preuve de votre objectivité lucide et de votre détermination.

 

9) Définissez-vous en 6 adjectifs, positifs et négatifs. 

Variante : Si j'en parlais avec votre ancien employeur, comment définirait-il vos principales qualités et vos principales faiblesses ?

 

10) Que nous apportez-vous qui fasse la différence avec les autres candidats ?

 

11) Pouvez-vous donner des exemples concrets et précis de ce que vous expliquez ?

Le recruteur souhaite toujours avoir des exemples afin de vérifier vos idées.

 

12) Pourquoi avez-vous quitté cet emploi ? Pourquoi cherchez-vous à quitter cet emploi ?

Encore une autre manière de comprendre qu'est ce qui vous motive, et quels sont les éléments qui vous déplaisent ou qui vous pousse à partir d'une entreprise. Le recruteur cherche aussi à savoir combien de temps vous allez rester dans l'entreprise, si vous êtes instables. Changer c'est bien mais pas trop souvent.

 

 

 

Attention durant l'entretien d'embauche ne dénigrez jamais d'anciens salariés ou cadres, ne dévoilez pas de données confidentielles que vous auriez pu obtenir dans un précédent emploi. Ces confidences sont peu appréciées car elles démontrent un manque de professionnalisme et ce que vous faites à ce moment vous êtes susceptible de le refaire plus tard.

 

Source : Etudiant aujourd'hui

 

 

Sur ce bonne embauche...

 

L'entretien d'embauche

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Pseudo     Le 21-8-2017.   Titre  


Nadine le 23-10-2011. La gauche ment !
Dire que la gauche m'a dénigré lorsque j'ai conseillé aux jeunes des banlieues de ne pas aller çà un entretien d'embauche avec des vêtements de loubard et d'éviter de parler verlan !
C'est pourtant les mêmes conseils que ceux que je donne à mes enfants, sans discrimination aucune. Et eux, ils conseillent quoi à leurs enfants ? Ils nous prennent avec les jeunes de banlieue pour des cons

 

Total des visiteurs  :    170994   dont aujourd'hui :   67    En ligne actuellement :  2      Total des clics   408387